Mon initiation au reiki (niveau 1)

Ça y est, c’est fait ! Après avoir souvent ressenti le besoin de poser les mains sur les gens que j’aime lorsqu’ils ne vont pas bien (je me souviens qu’au tout début de ma relation avec mon chéri, je posais instinctivement ma main sur sa tête quand il avait une migraine et je m’imaginais lui « enlever » sa douleur pour la prendre chez moi. Ce n’était pas la meilleure des idées mais c’était mon côté Saint-Bernard qui ressortait. Bref, je voulais qu’il aille mieux mais à l’époque, je n’avais aucune idée de ce qu’était le Reiki.

C’est donc tout naturellement, après avoir découvert l’aromathérapie, l’homéopathie, la lithothérapie, la géobiologie et la radiesthésie que j’ai voulu continuer mes recherches dans les médecines parallèles et naturelles car je sentais que cela me faisait énormément de bien. Je me suis inscrite à la formation du 1er niveau de Reiki. J’ai découvert la méditation sans mantra ni mala. Juste assise en tailleur pendant presque 45 minutes sans bouger (ce qui a toujours été impossible pour moi). Le maître Reiki m’a fait passer mon initiation, d’abord en posant les mains sur mes épaules puis, lorsqu’il a posé ses mains sur mes pieds, j’ai ressenti une sorte de vague extrêmement forte qui m’a faite pleurer sans que je sache vraiment pourquoi. Pendant un moment, c’est comme si je retournais au plus profond des traumatismes de mon enfance et que j’entendais à nouveau les autres se moquer de moi, me dire que j’étais nulle, bête, moche,… Les larmes se sont mises à couler, même si j’essayais tant bien que mal de les retenir.

Le lendemain, j’ai passé une deuxième initiation. J’avais très peur d’avoir ce même sentiment lorsqu’il me toucherait à nouveau les pieds mais cette fois, j’étais calme et apaisée. Il nous a expliqué que lors de l’initiation, certaines choses pouvaient remonter en nous, des blocages, des prises de consciences, voir même des boutons ou d’autres symptômes physiques,… et ce pendant une période d’environ une vingtaine de jours. Ensuite, nous avons appris les positions des mains et nous nous sommes entraînés sur les copains. C’était incroyable de ressentir cette chaleur, même si on ne touchait pas forcément la personne, typiquement pour le visage, avec les mains à quelques centimètres de la peau. Nous étions tous des novices mais pourtant, nous avons tous ressenti ce moment de bien-être et de profonde détente après être passé une trentaine de minutes chacun entre les mains des autres. C’était incroyable. Je suis super contente d’avoir passé mon premier niveau avec un maître super sympa et hyper à l’écoute. Pour l’heure, je dois m’entraîner, faire chaque jour un auto-traitement complet et surtout m' »ancrer ». Un nouveau travail de développement personnel.

Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai tout de suite commandé ma table de Reiki pour pouvoir aider mes amis et ma famille. Seulement le lendemain matin, après voir passé deux nuits vraiment très agitées, j’ai attrapé une grosse migraine comme je n’en avais plus eu depuis très longtemps. J’ai passé presque toute la journée au lit et de dimanche soir 21h à lundi matin 3h, je n’arrivais plus à parler à tel point que j’étais presque persuadée de faire un AVC (en général, mes auras ne durent pas plus d’une heure…). J’étais à deux doigts d’aller à l’hôpital. En marchant le lendemain jusqu’à mon travail, je regardais les bouchons le long de la route et ça m’angoissait énormément. Il faisait nuit et ces phares me faisaient horriblement mal aux yeux. J’ai commencé à me dire que j’étais vraiment à côté de la plaque ! Toi qui adore être dans la nature, qui aime les animaux, la solitude et le silence, qui a envie d’aider les gens,… qu’est-ce que tu faisais sur cette route avec une migraine qui n’était même pas encore guérie et comment avais-tu fait pour te retrouver aussi loin de ton chemin de vie ??? Une prise de conscience qui est de plus en plus forte chaque jour.

Quand ma migraine est finalement passée et comme ma table de massage était arrivée, mon chéri m’a demandé si je pouvais lui faire un soin complet d’environ 1 heure car il avait une migraine et mal à sa clavicule cassée. Au bout de 20 minutes, il ronflait… Une fois le soin terminé, je l’ai réveillé doucement et il m’a dit qu’il n’avait plus aucune douleur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :